Il y a bien longtemps, au temps de Louis XIV, une petite pousse de chêne est sortie de terre, en plein coeur d'une forêt. Tout doucement, en prenant son temps, elle a poussé...

La révolution est passée, les têtes sont tombées, Napoléon est arrivé pour quelques années. Puis évincé, il est "parti en villégiature" sur l'île Sainte Hélène. Les rois sont revenus et repartis. La république a fait un 2eme clin d'oeil à l'Histoire puis le second Empire lui a chipé sa place. Et pendant tout ce temps, imperturbable, notre petit chêne est devenu grand. très grand mais pas encore assez pour être coupé. Il a fallu attendre que la 3eme République ait pris ses marques pour qu'un bûcheron puisse le couper et le confier aux mains délicates d'un ébéniste. 

En 1900, cet ébéniste avait reçu une commande pour aménager une officine d'un petit village poitevin. Le pharmacien avait besoin de grandes bibliothèques en chêne pour aligner les pots de porcelaine, un grand comptoir pour préparer les médicaments et un bureau pour la paperasse et rendre la monnaie. Notre petit chêne devenu grand a été scié, poncé, travaillé pour se transformer en une belle phamacie...et le temps s'est écoulé.

Deux guerres ont dévasté l'Europe mais l'officine est restée sur pied. Juste après guerre, elle a été reprise par grand papy Little. Pendant 20 ans, elle lui a rendu de bons et loyaux services. Mais au début des années 70, il était temps pour elle de se reposer et de laisser la place à des équipements plus modernes. Les bibliothèques ont été dispatchées et le bureau s'est retrouvé bien seul dans la ferme de l'arrière grand papy Little...et le temps s'est encore écoulé...

Au tout début des années 2000, le bureau est parti pour la Capitale. Lui qui n'avait parcouru que deux ou trois kilomètres en un siécle, s'est retrouvé coincé dans le coffre d'un monospace pour attérir dans un tout petit appartement parisien. Ayant pris goût au voyage, il est reparti sur les routes de France et de Belgique pour finalement trouver sa place en Normandie, dans la chambre d'un petit garçon pas peu fier d'avoir un si beau bureau.

 

Encore une fois, je n'ai pas pu résister à l'envie de relooker ce vieux meuble de famille. Je l'ai d'abord soigneusement poncé, puis savonné et enfin ciré. Et ce grand nettoyage n'était pas du luxe, je peux vous l'assurer.

bureau R avant 

 

bureau R pendant

bureau R pendant1

 Si vous ne voyez pas bien le texte, cliquer sur la photo.

Une fois si bien bichonné, j'ai hésité à le peindre entièrement mais la couleur du bois était si belle que je n'ai pas osé. Je suis restée dans la sobriété pour l'éxtérieur.

bureau R2bureau R1

Je n'ai pas remis les petites étagères au fond du bureau pour plus de légèreté.

 

bureau R4

 

Ce qui plaît le plus à Mr R c'est le support à tampons.

 

bureau R

 

Et Miss F aime bien faire semblant de jouer à la marchande du haut de son tabouret.

bureau monnaie

 

A l'intérieur des tiroirs, je me suis "lâchée" et j'ai ainsi pu tester pas mal d'échantillons de chez Little Greene.

bureau R couleurs

 

Uen fois les peintures séchées, j'ai généreusement badigeonné l'intérieur des tiroirs de cire incolore pour bien protéger les couleurs.

bureau r couleurs1

 

bureau R couleurs3

 

et comme dirait la maman de KKP, ce bureau mériterait presque de garder ses tiroirs ouverts...

bureau r couleurs2

 

 

Ce relooking discret m'aura demandé pas mal de temps et de patience mais la résultat en vallait vraiment la chandelle.

Et qu'est ce que quelques heures de travail à côté du temps qu'il aura fallu pour fabriquer ce bureau?