En novembre, il y a eu le "black friday".

Qui dit "black friday" dit "bonnes affaires".

Mais quelques jours avant, il y avait aussi eu le salon loisirs et création avec les copines.  Nous (ou "je") n'avions pas été forcément très sages...

J'ai donc été bien plus raisonnable le "vendredi noir" en ne mettant dans mon panier que 3-4 patrons donc celui de la blouse Cézembre. 

A 5,60€, je ne pouvais décemment pas passer à côté d'une promo si alléchante.

Autre bonne raison de me laisser tenter c'est qu'à l'époque, Noël arrivait à grands pas et son lot de cadeaux home-made avec.

Cette blouse, je la destinais à Mrs A, alias Tasha. 

Je voulais quelque chose de sobre et chic, qu'elle pourrait aussi bien porter sur un jean que sur un pantalon plus habillé.

La blouse Cézembre remplissait ces 2 critères, ne me restait plus qu'à choisir le bon tissu.

J'avais dans mon stock une très jolie viscose blanc cassé parfaite pour ce projet.  

Cézembre

 

J'ai choisi de couper le patron en 38. C'est peut être un poil trop grand pour moi dans le dos mais c'est la bonne taille pour Mrs A.

J'aime beaucoup le détail des bords arrondis dans le bas avec le décalage entre le devant et le dos.

Cézembre1

 

Cézembre5

Cézembre2

 

Cette viscose donne l'impression d'être brodée. En réalité, le motif est comme thermocollé sur le tissu.

Le rendu est vraiment très sympa mais en contrepartie, il faut penser à repasser sa blouse sur l'envers.

Cézembre3

 

J'ai ajouté un passepoil doré sur le devant. 

Pour le 1er, j'aurais dû couper mon passepoil un peu plus long pour pouvoir le rabattre plus facilement en bas de la couture.

Pour le second passepoil, j'y ai pensé et mes finitions sont donc beaucoup plus soignées.

Cézembre4

Le tissu vient des Trésors de Blandine, une toute petite boutique de mon quartier qui regorge d'étoffes! 

Cézembre6

 

Pour être tout à fait honnête, je l'aimais tellement cette Cézembre que mon petit diable me chuchotait à l'oreille de la ranger au plus vite dans mon placard...

mais mon petit ange m'a sussurré à l'autre oreille que ce ne serait vraiment pas chic de ma part de la garder.

Alors, je l'ai vite emballée, rangée avec la pile des autres cadeaux et déposée au pied du sapin le soir de Noël.