Tadaaam! Tadaaaam!

Je n'aurais jamais cru écrire un jour un billet pour présenter une couture Burda

et c'est pourtant bel et bien ce que je fais aujourd'hui.

Ce billet est le résultat d'un long cheminement psychologique et d'un travail en profondeur de Mrs J,

THE spécialiste Burda du gang des couturières dispersées,

celle qui doit avoir des actions Burda tellement elle ne tarit pas d'éloges sur ce magazine,

celle qui arrive à se projeter sur les modèles Burda malgré une mise en scène souvent plus qu'hasardeuse

et des choix de tissus la plupart du temps douteux. 

Donc, à force de persévérence, de petites phrases soufflées par-ci par-là, de billets "Burda" publiés chaque 1er du mois sur son blog,

Mrs J a fini par me convaincre que ce serait bien dommage de ne pas s'essayer au moins une fois à un patron Burda.

Alors, Plouf, plouf,

j'ai sauté avec une petite robe ultra simple pour petite fille......(la n°146 du Burda oct.2013)

IMG_0513

et j'ai franchi sans encombre LA fameuse épreuve du décalquage de patron. 

Parce que quand vous ouvrez pour la 1ere fois une planche de patrons Burda, vous vous demandez dans un premier temps si vous n'auriez pas besoin de prendre un RV de toute urgence chez votre ophtalmo. Votre vue se brouille et tous les traits s'embrouillent....

IMG_0512

Et puis, finalement, vos yeux font la mise au point et vous arrivez tout doucement à repérer les lignes qui vous concernent. 

Sur ce coup-là, j'ai commencé en douceur puisqu'il n'y avait que 5 pièces à trouver dans ce capharnaüm de lignes.

Petite joueuse, j'ai été,  

mais savoir être raisonnable, j'ai préféré.

Pour le tissu, j'ai encore une fois pioché dans mon stock: ce molleton de FDS attendait son heure et le voilà transformé en robe.

Je n'ai pas fait les découpes graphiques sur le devant. Pour un 1er défi Burda, je suis restée prudente...voire même un peu timorée...

robe burda 1

 

robe burda4

robe burda3

 

J'ai préféré une encolure plus dégagée avec un biais rapporté à l'encolure resserrée du patron d'origine.

Pareil pour le bas. J'ai fait un ourlet à l'aiguille double et évité ainsi la pose d'un bord-côte.

J'ai vu grand pour les manches mais tant pis, Miss F profitera un peu plus longtemps de sa robe qui deviendra d'ici quelques mois une tunique.

robe burda2

 

Conclusion de cette 1ere expérience Burda: je crois bien que je vais recidiver.

Et même si je n'avais pas été convaincue, Miss F l'aurait été pour moi. Elle a déjà repéré quelques modèles qui lui plaisent beaucoup, beaucoup, beaucoup.

Et parce qu'à plusieurs, c'est plus marrant, vous pouvez faire un tour chez Zélie décousue pour voir les coutures des copines.